Navigation – Plan du site
Éditorial

Éditorial

André Motte

Texte intégral

1Outre cinq articles sur des sujets variés et les rubriques habituelles de la chronique des activités scientifiques, ce volume publie les Actes du dixième colloque que le C.I.E.R.G.A., en collaboration avec le groupe de recherche « Polymnia », a organisé à l’Université libre de Bruxelles, en septembre 2005, sur les « Formes et fonctions de la mythologie et de la mythographie : de la généalogie au catalogue ». Cette thématique originale fait ici l’objet de dix-neuf contributions aux parcours assurément très diversifiés, mais dont la convergence est bien mise en lumière par les deux organisateurs principaux du colloque, L. Couloubaritsis et C. Calame. Grâces leur soient rendues ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué au succès de cette rencontre qui a drainé un public nombreux et nourri d’intéressants échanges.

2Un colloque chasse l’autre : le prochain aura lieu, en septembre 2007, à l’Université de Rennes 2, et aura pour thème « Quand la loi est ‘sacrée’ : la norme religieuse en contexte grec » (cf. les précisions fournies en fin de volume). Est-il besoin de dire combien notre Centre se réjouit d’être ainsi l’hôte d’une institution française et combien il est reconnaissant à Pierre Brulé de bien vouloir prendre en charge l’organisation de la rencontre ? Après l’Espagne et la Suisse qui, en 1999 et en 2003, avaient déjà relayé la Grèce et la Belgique, voici donc qu’une nouvelle terre d’accueil permet au CIERGA d’afficher sa volonté d’une ouverture internationale aussi large que possible.

3Pour en terminer avec les activités coutumières de rencontre et d’édition, il nous est agréable d’annoncer la récente sortie de presse du supplément n° 16 de la revue édité par Eftychia Stravianopoulou sous le titre : Ritual and Communication in the Graeco-Roman World. Il s’agit de la publication de séminaires tenus à l’Université de Heidelberg, dans le cadre d’un projet de recherche intitulé Dynamics of Ritual. Nous remercions vivement cette institution pour le soutien financier qu’elle a apporté à la publication.

4Les activités du CIERGA, ce fut aussi, en moins d’un an, trois importantes réunions de ses instances directrices, nécessitées notamment par une révision récente de la législation belge sur les associations sans but lucratif. Outre les ajustements imposés, on en a profité pour modifier les statuts dans le sens d’un assouplissement de certaines règles de fonctionnement et aussi d’une plus grande diversité dans la composition du Conseil d’administration, la Grèce et la Belgique n’y étant plus désormais obligatoirement représentées. C’est à la compétence et au dévouement de Guy Donnay, secrétaire général adjoint et ancien vice-président, que l’on doit tout ce travail délicat de révision : qu’il en soit vivement remercié. Le texte des statuts révisés est publié à la fin du présent numéro. L’assemblée générale qui s’est tenue à Bruxelles à la faveur du dernier colloque était aussi élective, tous les mandats, qui sont de quatre ans, venant à expiration. D’importants changements sont ainsi intervenus à la tête de l’organisation. Le président E. Moutsopoulos ayant exprimé le souhait que son mandat ne soit plus renouvelé, l’Assemblée générale a élu à cette fonction L. Couloubaritsis, précédemment secrétaire général; d’autre part, comme le précise le compte rendu de la séance, la composition du Conseil d’administration a été partiellement renouvelée. Réuni dans la foulée, le nouveau Conseil, conformément aux statuts, a désigné à son tour comme secrétaire générale V. Pirenne-Delforge, précédemment secrétaire générale adjointe.

5Ainsi donc, c’est durant deux bonnes décennies, si l’on compte le temps de gestation du C.I.E.R.G.A., qu’E. Moutsoploulos aura présidé aux destinées de l’organisation. Il l’a fait bénéficier dès le départ du prestige que lui valent son œuvre scientifique et les hautes fonctions qu’il a exercées, mais, surtout, il lui a témoigné une constante sollicitude, assumant la direction des quatre colloques qui ont eu lieu en Grèce et se voulant présent aux autres, aussi souvent que possible; au sein du Conseil, il fut aussi le gardien vigilant d’une entente cordiale et l’artisan d’une féconde collaboration. Aussi bien l’Assem­blée générale, par la bouche du secrétaire général, lui a-t-elle rendu un hom­mage chaleureux et lui a-t-elle exprimé sa vive reconnaissance en lui donnant le titre de président d’honneur. L’équipe de Kernos tient à lui dire à son tour sa gratitude pour les encouragements qu’il n’a cessé de lui prodiguer et pour ses nombreuses contributions. Une page est donc tournée, mais on n’est pas près d’oublier le passé, et l’avenir s’annonce prometteur : ouvrier aussi de la première heure, notre nouveau président reçoit un héritage prospère et nul ne doute qu’il saura le faire davantage encore fructifier, assisté d’une secrétaire générale dont chacun connaît la compétence et le zèle. On leur souhaite à tous deux bon vent, très cordialement !

6Quant à l’Assemblée générale du 13 mai, elle a consacré une part de son temps à faire le point au sujet de la revue; sur proposition des responsables, elle a renouvelé la composition du Comité de rédaction en veillant à une représentation ouverte à de nouveaux pays (cf. la page intérieure de la couverture). Kernos sera de la sorte animé d’un souffle nouveau pour fêter dignement, en 2007, le vingtième anniversaire de sa parution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Motte, « Éditorial », Kernos [En ligne], 19 | 2006, mis en ligne le 07 septembre 2011, consulté le 27 novembre 2014. URL : http://kernos.revues.org/422

Haut de page

Auteur

André Motte

Président du Comité de rédaction - et Vice-président du C.I.E.R.G.A

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page