Navigation – Plan du site
Chronique des activités scientifiques
Revue des livres
Comptes rendus et notices bibliographiques

Sfameni Gasparro Giulia (éd.), Modi di comunicazione tra il divino e l’umano. Tradizioni profetiche, divinazione, astrologia e magia nel mondo mediterraneo antico

Aude Busine
Référence(s) :

Sfameni Gasparro Giulia (éd.), Modi di comunicazione tra il divino e l’umano. Tradizioni profetiche, divinazione, astrologia e magia nel mondo mediterraneo antico. Atti del II Seminario Internazionale Messina 21-22 Marzo 2003, Cosenza, Edizioni L. Giordano, 2005. 1 vol. 14 20,5 cm, 383 p. (Hierá. Collana di studi storico-religiosi, 7. Temi e problemi della Storia delle Religioni nell’Europa contempranea, 2). ISBN : 88-86919-16-6.

Texte intégral

1Le volume édité par G. Sfameni Gasparro rassemble les contributions de plusieurs grands spécialistes d’histoire des religions italiens et espagnols réunis lors d’un séminaire international tenu à l’Université de Messine en mars 2003. Les différents articles (pour le détail des différents titres et de la pagination, voir Kernos 19 [2006], p. 517) s’interrogent sur les modes de communication que les hommes du monde méditerranéen antique ont mis en œuvre pour entrer en contact avec leurs dieux. Les diverses traditions prophétiques, les pratiques divinatoires, l’astrologie et la magie sont donc envisagées dans le but de mieux cerner la problématique de la définition de l’identité religieuse de l’Antiquité, qu’elle soit juive, chrétienne ou « païenne ».

2Un article de E. Suárez de la Torre propose une synthèse sur les formes et fonctions du phénomène prophétique et divinatoire depuis la Grèce classique jusqu’à l’Antiquité tardive. L’article est complété par un appendice comprenant les textes grecs (sans traduction) importants sur lesquels se fonde l’analyse. A. Bernabé propose un ample examen critique de la tradition orphique couvrant la même période. Suit une contribution d’A. Pérez Jiménez sur les prescriptions astrologiques relatives à la praxis religieuse dans le monde gréco-romain. Dans son « Pregare Ialdabaoth », A. Mastrocinque fournit une belle synthèse sur les problèmes liés aux pratiques et aux croyances magiques, et leur lien avec la religion. C’est au prophétisme des premiers chrétiens qu’est consacrée la contribution de Giovanni Filoramo, soulignant sa fonction de structuration de leur identité communautaire. La contribution de Giulia Sfameni Gasparro a pour objet l’activité du plus célèbre theios anèr, Apollonius de Tyane. Quant à M. Monaca, elle propose un article de synthèse sur les révélations des Sibylles. Augusto Cosentino confronte brièvement deux « mages illusionites », Anaxilaos de Larissa et Marc le Mage. Finalement, E. Sanzi analyse un papyrus magique (PGM V, 1-53) dans lequel est fait référence à Mithra.

3Si les différentes contributions sont parfois inégales en ce qui concerne leur apport origi­nal pour la recherche, le volume, qui mêle articles de synthèse et études plus spécialisées, présente dans son ensemble une belle cohérence thématique. Le livre, au prix extrêmement abordable, est à recommander à tous ceux qu’intéressent les diverses manifestations du phénomène prophétique dans l’Antiquité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aude Busine, « Sfameni Gasparro Giulia (éd.), Modi di comunicazione tra il divino e l’umano. Tradizioni profetiche, divinazione, astrologia e magia nel mondo mediterraneo antico  », Kernos [En ligne], 20 | 2007, mis en ligne le 18 juin 2011, consulté le 24 avril 2017. URL : http://kernos.revues.org/370

Haut de page

Auteur

Aude Busine

FNRS – Université libre de Bruxelles

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • Revues.org