Navigation – Plan du site
Études

Jeux de l’amour et du hasard en Grèce ancienne

Véronique Dasen
p. 73-100

Résumés

Sur les vases attiques et italiotes, plusieurs jeux d’adresse et de hasard mettent en scène des jeunes gens des deux sexes en âge de se marier. L’objectif des imagiers n’est pas de représenter un jeu réel, permettant de reconstituer des règles. Les pratiques ludiques transposent dans un univers virtuel le prélude des relations amoureuses et les préparatifs du mariage. Les jeux d’adresse et de hasard créent un espace métaphorique où les jeunes filles ne sont pas vues comme de simples objets du désir masculin. La dynamique du jeu visualise la représentation collective et sociale de leur monde intérieur placé sous le signe de l’incertitude, de l’émotion ; leur activité ludique s’apparente aux pratiques divinatoires et magiques, patronnées par Éros et Aphrodite.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Jeux de balles, pommes, pelotes…
La toupie ou le vertige de l’amour
Un jeu virtuel ?
Abréviations

Aperçu du texte

Sur les vases attiques et italiotes, les peintres de l’époque classique ont représenté plusieurs jeux dont les acteurs privilégiés sont des jeunes gens en âge de se marier. Cet univers ludique transpose le prélude aux relations amoureuses et les préparatifs du mariage dans un espace virtuel. La référence au double sens du verbe παίζω, qui signifie à la fois « jouer » et « badiner », est parfois explicite, comme dans une variante du jeu de l’ἐφεδρισμός ou jeu du porteur. Dans cet exercice très physique où les corps se touchent, quand un joueur porte l’autre sur son dos, les partenaires sont en principe toujours de même sexe pour des raisons de pudeur. Seules des figures masculines surnaturelles, comme Éros, se mêlent parfois au monde féminin. Sur une des faces d’un skyphos apulien (Fig. 1 ; vers 375–350 av. J.-C.), le dieu est monté sur le dos d’une jeune femme, le genou gauche posé dans la boucle que forment les bras de la belle tout en lui masquant les yeux de ses mains. La femme e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique Dasen, « Jeux de l’amour et du hasard en Grèce ancienne », Kernos, 29 | 2016, 73-100.

Référence électronique

Véronique Dasen, « Jeux de l’amour et du hasard en Grèce ancienne », Kernos [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://kernos.revues.org/2390 ; DOI : 10.4000/kernos.2390

Haut de page

Auteur

Véronique Dasen

Université de Fribourg
Institut du Monde Antique et Byzantin
16, rue Pierre-Aeby
CH — 1700 Fribourg
veronique.dasen@unifr.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • Revues.org