Navigation – Plan du site
Études

Topographie sacrée et structure narrative chez Pausanias

Du Dipylon à l’Académie
Jean Vanden Broeck-Parant
p. 155-173

Résumés

Le naos de Dionysos Eleuthereus, croisé par Pausanias sur la route menant du Dipylon à l’Académie, n’a jamais pu être décrit faute de découverte qui pourrait lui être associée de manière sûre. Sa localisation varie selon les auteurs, qui le situent à différents endroits et de manière plus ou moins vague, sans qu’aucun argument soit déterminant. Il est cependant possible de resserrer les limites de l’espace d’investigation par une analyse attentive du passage du Périégète qui concerne cette région. L’auteur ne suit vraisemblablement pas un ordre topographique strict, mais structure sa description en deux volets et parcourt le même espace deux fois selon des thèmes différents : d’abord les sanctuaires, puis les tombeaux. L’autre sanctuaire mentionné par Pausanias dans la région, celui des Artémis Aristè et Kallistè, peut fonctionner ici comme une balise spatiale et narrative. Or sa localisation, si elle n’a guère été discutée depuis près d’un siècle, est assez sûre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2017.

Plan

Le sanctuaire d’Aristè et de Kallistè au Kerameikos
Localiser le temple de Dionysos Eleuthereus à l’aide de la structure narrative ?
La localisation du naos de Dionysos : conclusions

Aperçu du texte

Dans le premier livre de la Périégèse, Pausanias décrit l’Attique. Il commence par les ports d’Athènes, le Pirée et le Phalère, puis emprunte les routes qui menaient de ces ports à la ville même, avant de décrire la cité intra muros. Il entreprend ensuite la description des régions se trouvant à l’extérieur des murs d’Athènes :

Ἀθηναίοις δὲ καὶ ἔξω πόλεως ἐν τοῖς δήμοις καὶ κατὰ τὰς ὁδοὺς θεῶν ἐστιν ἱερὰ καὶ ἡρώων καὶ ἀνδρῶν τάφοι· ἐγγυτάτω δὲ Ἀκαδημία, χωρίον ποτὲ ἀνδρὸς ἰδιώτου, γυμνάσιον δὲ ἐπ᾽ἐμοῦ. Κατιοῦσι δ᾽ἐς αὐτὴν περίβολός ἐστιν Ἀρτέμιδος καὶ ξόανα Ἀρίστης καὶ Καλλίστης· ὡς μὲν ἐγὼ δοκῶ καὶ ὁμολογεῖ τὰ ἔπη τὰ Πάμφω, τῆς Ἀρτέμιδός εἰσιν ἐπικλήσεις αὗται, λεγόμενον δὲ καὶ ἄλλον ἐς αὐτὰς λόγον εἰδὼς ὑπερβήσομαι. Καὶ ναὸς οὐ μέγας ἐστίν, ἐς ὃν τοῦ Διονύσου τοῦ Ἐλευθερέως τὸ ἄγαλμα ἀνὰ πᾶν ἔτος κομίζουσιν ἐν τεταγμέναις ἡμέραις. Ἱερὰ μέν σφισι ταύτῃ τοσαῦτά ἐστι, τάφοι δὲ…

Les Athéniens ont aussi, à l’extérieur de la cité, dans les dèmes et le long des routes, des sanctuaires de d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Vanden Broeck-Parant, « Topographie sacrée et structure narrative chez Pausanias », Kernos, 28 | 2015, 155-173.

Référence électronique

Jean Vanden Broeck-Parant, « Topographie sacrée et structure narrative chez Pausanias », Kernos [En ligne], 28 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2017, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://kernos.revues.org/2335 ; DOI : 10.4000/kernos.2335

Haut de page

Auteur

Jean Vanden Broeck-Parant

CReA-Patrimoine, Université libre de Bruxelles
Av. Franklin D. Roosevelt 50, CP 175
1050 Bruxelles
jevdbroe@ulb.ac.be

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • Revues.org