Navigation – Plan du site
Chronique des activités scientifiques
Revue des livres
2. Comptes rendus et notices bibliographiques

Nicole Belayche, Jean-Daniel Dubois (dir.), L’oiseau et le poisson. Cohabitations religieuses dans les mondes grec et romain

Vinciane Pirenne-Delforge
p. 382-383
Référence(s) :

Nicole Belayche & Jean-Daniel Dubois (dir.), L’oiseau et le poisson. Cohabitations religieuses dans les mondes grec et romain, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2011. 1 vol. 16 × 24 cm, 410 p. (Religions dans l’Histoire). ISBN : 978-2-84050-800-7.

Texte intégral

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2015.

  • 1  D. Stöckl Ben Ezra, Interaction et différenciation. Quelques pensées sur les rôles des fêtes juive (...)
  • 2  Fr. de Polignac, Un système religieux à double visage dans un espace intermédiaire : l’exemple de (...)
  • 3  Fr. Prescendi, La déesse grecque Ino-Leucothée est devenue la déesse romaine Mater Matuta : réflex (...)
  • 4  Ph. Matthey, Récits grecs et égyptiens à propos de Nectanébo II : une réflexion sur l’historiograp (...)

1Le titre est poétique et renvoie à une interrogation imagée : L’oiseau et le poisson peuvent tomber amoureux, mais où iront-ils construire leur nid ? C’est évidemment la question de la cohabitation, dégagée par le sous-titre, qui se cache derrière la métaphore, et plus précisément encore les cohabitations religieuses de l’antiquité gréco-romaine. Le programme de recherche à l’origine de cette publication était ambitieux et l’introduction du volume collectif en précise les contours. Il ne s’agit pas de rouvrir le dossier général des influences et autres interactions culturelles connues sous les étiquettes lâches d’« hellénisation » ou de « romanisation ». De façon plus pragmatique, les chercheurs ont travaillé sur des dossiers qui s’inscrivent dans trois axes principaux : les terrains de rencontre, les espaces, les langages, qui forment autant de parties du livre (1. Quand païens, juifs et chrétiens cohabitent1; 2. Territoires occupés ou partagés par plusieurs groupes religieux2; 3. Être soi en parlant le langage de l’autre3) auxquelles s’ajoute une dernière qui regroupe des contributions illustrant la combinaison de méthodes dès qu’il s’agit de travailler en comparatiste (4. Historiens et anthropologues face aux cohabitations religieuses4). Mais certaines des contributions de cette 4e partie auraient pu tout aussi bien trouver place dans l’une des trois premières. Quoi qu’il en soit de ce point de détail de l’organi­sation du livre, il fourmille d’un matériau utile pour tout historien des religions antiques, tant par les dossiers précis qu’il propose que par les questions de méthode que sa lecture soulève tout au long. En un temps où le « vivre ensemble » est une problématique d’actualité lancinante, une meilleure connaissance des situations connues et des solutions adoptées par des communautés humaines du passé peut ouvrir des perspectives qui dépassent l’érudition et l’histoire, même s’il s’agit néanmoins de cela avant tout.

2L’historien de la religion grecque trouvera incontestablement du grain à moudre dans toute une série d’articles, là où l’on évoque sacrifices sanglants et non sanglants (A. Van de Kerchove), les catabases mythologiques (R. Gounelle), les approriations de genres littéraires ou de types iconographiques traditionnels (G. Agosti, A.-Fr. Jaccottet), ainsi que les diverses facettes du processus d’interpretatio à l’œuvre à Rome, en Égypte, en Phénicie (Fr. Prescendi, G. Tallet, Fr. Duyrat). La question des espaces, urbains ou autres, tant dans leur organisation que leurs appropriations successives, est aussi fort éclairante et méthodologiquement la plus élaborée dans le volume (J. Scheid, Fr. de Polignac, A.-V. Pont, Fr. Van Haeperen, N. Belayche & A.-R. Hošek). En somme, une excursion comparatiste qui vaut la peine. Quant à la réponse à la devinette liminaire, elle n’est simple qu’en apparence : l’oiseau peut faire un nid sur l’eau…

Haut de page

Notes

1  D. Stöckl Ben Ezra, Interaction et différenciation. Quelques pensées sur les rôles des fêtes juives, chrétiennes (et « païennes »). A. Camplani, Perception de l’altérité religieuse et identité culturelle : l’élite d’Édesse entre les iiie et ve siècles. A. Van den Kerchove, Les hermétistes et les conceptions traditionnelles des sacrifices. J. Scheid, Les chrétiens et le bois sacré de Dea Dia.

2  Fr. de Polignac, Un système religieux à double visage dans un espace intermédiaire : l’exemple de l’Amphiaraion d’Oropos. Fr. Van Haeperen, Cohabitations religieuses à Ostie, port de Rome. A.-V. Pont, La place du culte impérial dans l’espace urbain d’Éphèse : initiative, contrôle, interprétation. G. Filoramo, Cohabitations et contacts religieux dans le monachisme de Gaza à travers la correspondance de Barsanuphe et de Jean de Gaza. R. Gounelle, Entre Bible et mythologie gréco-romaine : la descente du Christ aux enfers dans les Sermons XII et XIIA d’Eusèbe dit de Gaule.

3  Fr. Prescendi, La déesse grecque Ino-Leucothée est devenue la déesse romaine Mater Matuta : réflexions sur les échanges entre cultures « voisines ». A.-Fr. Jaccottet, Du baptême de Dionysos à l’initiation du Christ : langage iconographique et identité religieuse. G. Tallet, Zeus Hélios Megas Sarapis, un dieu égyptien « pour les Romains » ? J.-D. Dubois, Jésus assis au Temple ou sur le Temple. Remarques sur le préambule de l’Apocalypse copte de Pierre (NHC VII, 3). G. Agosti, Usurper, imiter, communiquer : le dialogue interculturel dans la poésie grecque chrétienne de l’Antiquité tardive.

4  Ph. Matthey, Récits grecs et égyptiens à propos de Nectanébo II : une réflexion sur l’historiographie égyptienne. Fr. Duyrat, Interpretatio Graeca et identité sémitique. Les divinités sur les monnaies de Phénicie hellénistique. A. Destro, M. Pesce, Le voyage céleste, tradition d’un genre ou schéma culturel en contexte ? N. Belayche, A.-R. Hošek, Anatomie d’une rencontre dans des constructions volontaires : les colonies de l’Orient romain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vinciane Pirenne-Delforge, « Nicole Belayche, Jean-Daniel Dubois (dir.), L’oiseau et le poisson. Cohabitations religieuses dans les mondes grec et romain », Kernos [En ligne], 25 | 2012, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 01 novembre 2014. URL : http://kernos.revues.org/2092

Haut de page

Auteur

Vinciane Pirenne-Delforge

F.R.S.-FNRS – Université de Liège

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page