Navigation – Plan du site
Chronique des activités scientifiques
Revue des livres
Comptes rendus et notices bibliographiques

Agnès Pigler, Plotin. Traité 54 (I, 7), Introduction, traduction, commentaires et notes

André Motte
p. 562
Référence(s) :

Agnès Pigler, Plotin. Traité 54 (I,7), Introduction, traduction, commentaires et notes, Paris, Éd. du Cerf, 2004, 1 vol. 12,5 × 19,5 cm, 194 p. (coll. Les écrits de Plotin). ISBN : 2-204-07415-2.

Texte intégral

1Cette prestigieuse collection, entreprise à l’initiative et sous la direction de Pierre Hadot, à qui l’on doit la publication des trois premiers volumes (cf. Kernos 1 [1988], p. 253; 5 [1992], p. 349; 8 [1995], p. 307-308) progresse à pas lents mais assurés. Le présent traité, qui est le huitième paru, est le dernier qu’ait écrit Plotin. Très bref – sa traduction compte à peine huit pages –, mais d’une grande densité, il traite « Du premier Bien et des autres biens » et peut être vu comme une petite somme de l’enseignement du philosphe, une sorte de testament spirituel. Plotin y fait sienne la doctrine platonicienne d’un Bien transcendant, ce qui ne l’empêche pas d’adhérer aussi à la conception aristotéliciene d’un Premier moteur immobile. Pour se rapprocher de ce Bien absolu, l’âme est invitée à conformer sa vie à celle de l’intelligence, mais c’est lorsqu’elle est séparée du corps par la mort qu’elle parvient à s’unir plus pleinement au Bien. Cette méditation éthique et métaphysique comporte assurément une dimension religieuse, mais les références à la religion traditionnelle y sont rares. On y parle une fois de l’Hadès comme lieu de la sanction d’une vie mauvaise et, une fois aussi, il y est aussi question des dieux – en l’occurrence les astres – qui « possèdent le Bien sans aucun mal ».

2A.P., qui enseigne la philosophie à l’Université de Dijon, donne de ce texte une traduction rigoureuse. Son introduction et ses commentaires, fort abondants mais dépouillés de toute vaine érudition, témoignent d’une bonne connaissance de l’œuvre de Plotin et s’avèrent très éclairants pour le lecteur. Comme de coutume, une bibliographie et plusieurs index complètent le travail. Cette publication répond donc bien aux objectifs initiaux qu’avait définis le directeur de la collection et suit fidèlement les modèles qu’il a lui-même donnés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

André Motte, « Agnès Pigler, Plotin. Traité 54 (I, 7), Introduction, traduction, commentaires et notes », Kernos [En ligne], 18 | 2005, mis en ligne le 06 septembre 2011, consulté le 21 novembre 2014. URL : http://kernos.revues.org/1746

Haut de page

Auteur

André Motte

Université de Liège

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page